Aucune image   Star Trek Online Deluxe Edition
Version boîte
Téléchargement

Fiche détaillée

Histoire des Weequay



Traduction de l'article de Darth Hater paru le 24 août, par Infamous



Il existe une myriade de races différentes dans l'univers de Star Wars. Des plus marquantes comme les Humains, Twi'leks et Zabraks, aux plus obscures comme les Voss, les Kubaz ou les Vurk, les aliens prolifèrent dans la galaxie. Même si certaines ne sont pas jouables dans Star Wars : The Old Republic, il est toujours bon d'en apprendre un peu plus sur leur rôle dans la galaxie. Dans la continuité de nos mises à jour de contenu, nous allons nous intéresser aux Weequay, une espèce que vous reconnaîtrez peut-être des films Star Wars et de l'Univers Etendu.

Apparence et Culture



Les Weequays sont des humanoïdes originaires de la planète Sriluur, une planète chaude désertique de la Bordure Extérieure de l'Espace Hutt. La couleur de leur peau rugueuse et dure varie du brun clair au marron foncé. Ils n'ont pas de lèvres, mais présentent une sorte de volant au niveau des bajoues et des pommettes. Les mâles coiffent leurs cheveux en de longues nattes, chaque natte représentant une année Srilurienne passée loin de la planète; lorsqu'ils rentrent chez eux, ils coupent ces nattes. Les femelles ne suivent pas cette tradition et sont généralement chauves.

Considérés initialement comme peu évolués par les humains, car ils parlent très peu, les Weequay communiquent en réalité beaucoup entre eux par le biais de phéromones. Aucune autre espèce n'est capable de les comprendre, mais les Jedi peuvent sentir lorsque deux Weequay communiquent. Parce que chaque phéromone est spécifique à un individu, les Weequay ne portent que rarement des noms. Dans leur culture, la pérennité du clan passe avant la survie de l'individu. Tant que le clan survit, la vie d'un Weequay est sacrifiable.



La religion est le pilier central de la vie des Weequay. Ils vénèrent de nombreux dieux, mais leur dieu primaire est Quay, le Dieu-Lune. En réalité, Weequay se traduit littéralement par "Suivant de Quay". Les Weequay utilisent de petits objets sphériques pour communiquer avec Quay et leurs autres dieux. Dans un effort pour satisfaire les dieux, ils s'adressent au totem comme au dieu lui-même, lui demandant souvent conseil, et attendant des heures qu'arrive la réponse espérée. Les villes de Sriluur sont bâties autour d'autels noirs baptisés Thal, faits de pierre polie. Les Weequay y font souvent des offrandes aux dieux. Il est interdit de bâtir un Thal hors-monde, car ils sont des incitations aux conversions d'étrangers, connus comme sant, et aux sacrifices de grands animaux comme offrandes.

A cause de leur culture souvent brutale, on trouve beaucoup de Weequay pirates, ou mercenaires. Ils ont rempli ce rôle en premier lieu lors du conflit Hutt - Xim à la 3è Bataille de Vontor, où ils rejoignirent Nikto, Vodran et Klatooinian au service de Kossak le Hutt contre Xim le Despote. Après le conflit, les Weequay furent les seuls à signer le Traité de Vontor, restant indépendant du contrôle des Hutts. Cependant, ils continuèrent de travailler pour les Hutts à de nombreuses reprises par la suite.



Bien qu'il n'y ait pas beaucoup de Weequay célèbres du temps de l'Ancienne République, Tanno Vik s'est fait un nom comme Soldat de l'armée de la République. Il devint rapidement un expert en démolition, et s'est révélé capable de trouver la faiblesse de n'importe quelle structure en un temps record. Bien que né sur Nar Shaddaa, sa nature de Weequay l'a rendu hostile, ce qui l'a empêché de rejoindre la division des Forces Spéciales. Après son renvoi pour avoir extorqué de l'argent aux citoyens de Talay contre protection, il signa comme mercenaire dans plusieurs conflits à travers la galaxie.

Les Weequay après l'Ancienne République

Certains Weequay sont sensibles à la Force, et plusieurs atteignirent le rang de Jedi durant la Guerre des Clones. Le Chevalier Jedi Que-Mars Redath-Gom mourut lors de la bataille de Geonosis et le Maître Jedi Kossex pendant la première bataille de Kamino. Le Maître Jedi Sex était général du temps de la Guerre des Clones, et perdit la vie à la suite de l'Ordre 66. Sora Bulq, qui était également un Maître Jedi, trahit l'Ordre Jedi pour devenir l'un des Acolytes de l'Ombre du Comte Dooku.



Honda Ohnaka, un autre Weequay célèbre de la Guerre des Clones, mena un clan de pirates Weequay sur Florrum qui captura un jour le Comte Dooku. Ils le retinrent en otage, et demandèrent une rançon. La République envoya les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pour négocier avec les pirates. Dans une tentative de tripler la rançon, Ohnaka captura Kenobi et Skywalker également. Tandis que la rançon s'acheminait, le second d'Ohnaka, Turk Falso, et son compère pirate Barb Mentir, détruisirent la navette la transportant, tuant plusieurs Soldats clones et un sénateur ce faisant. Les renforts de la Républiques parvinrent à récupérer la rançon, et attaquèrent la base des pirates, permettant au Comte Dooku et aux Jedi de prendre la fuite. Après que Dooku ait tué Falso et volé un vaisseau, il quitta la planète. Ohnaka, réalisant ce qui venait de se produire alors qu'il était aux commandes, permit aux Jedi et aux clones de quitter la planète sans encombres.

Cet article a été vu 996 fois

Ce site n'est pas affilié à LucasArts, BioWare, ni Electronic Atrs.
Les marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
LucasArts, le logo LucasArts, STAR WARS et les biens connexes sont des marques commerciales de Lucasfilm Ltd.
et/ou ses sociétés affiliées aux États-Unis et/ou dans d.autres pays.
© 2008-2009 Lucasfilm Entertainment Company Ltd. ou Lucasfilm Ltd.
Tous droits réservés. BioWare et le logo BioWare sont des marques commerciales
ou des marques déposées d.EA International (Studio and Publishing) Ltd.
Copyright © 2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie Template: Cypher, Code: JB